couverture
titre Tsahal à l'épreuve du terrorisme
auteur COHEN Samy
date 2009
editeur SEUIL
pages 304
commentaires compte-rendu
retour
version imprimable
table des matieres

Introduction 9
Pourquoi ce livre 10
Le chercheur et le militant 10
Les sources en question 18
PREMIERE PARTIE
Généalogie de la "riposte disproportionnée"
1. Les démocraties au défit de la guerre asymétrique
La guerre asymétrique et ses pièges 25
Le dilemme des démocraties 30
De la stratégie de la terreur 32
... à celle de la "force minimale" 35
L'indispensable contrôle sur les unités de combat 39
Le refus de se laisser "menotter" par le droit international 43
De l'utilité d'offrir un horizon politique 48
2. Aux origines d'une doctrine
Un trait de culture stratégique israélienne 53
La guerre aux "infiltrés" 58
"Activistes" et "modérés" 64
Le massacre de Kfar Kassem 66
Terrorisme et contre-terrorisme : de Suez à la guerre au Liban 71
Guerre des ombres en Europe 75
3. Paix en Galilée ou la fabrique d'une nouvelle guérilla 80
La montée de la tension à la frontière israélo-libanaise 81
Le "grand dessein" d'Ariel Sharon 83
Premières découvenues 87
Sabra et Chatila 89
L'enlisement et la montée en puissance du Hezbollah 93
Les conséquences internes et régionales du "désastre" 98
4. Comment Tsahal a rendu la première Intifada populaire 104
Le malaise ignoré 105
Une armée déboussolée 111
La routine quotidienne des brutalités 116
Quand les généraux freinent les politiques 120
L'inversion des symboles 122
DEUXIEME PARTIE
La gestion de la seconde Intifada
5. Entrée manquée dans l'Intifada
Une ère de violence aux caractéristiques inédites 129
Aux origines du soulèvement 133
L'embrasement 138
"Ecraser" l'insurrection 144
Conflit entre la diplomatie et la guerre 146
Une influence "excessive" de l'armée ? 149
Les inconséquences du Premier ministre 154
Retour des vieux réflexes 157
6. Le durcissement 161
Désarroi de l'armée 163
"Graver dans la conscience des Palestiniens" 165
Des instructions d'ouverture de feu permissives 169
Des arrestations qui se terminent en exécutions 171
"Situations folles" et tirs sans discernement 175
Le cas du capitaine R 180
Réoccupation de la zone A 184
7. La virtuosité contre-productive des assassinats ciblés 188
Une légitimité contestée 191
Une arme à double tranchant 195
"La plus grande erreur commise par Israël" 198
La machine infernale des assassinats ciblés 200
L'efficacité des arrestations ciblées 208
L'érosion des "capacités" des groupes armés : à quel prix ? 213
8. La résilience de la démocratie israélienne 215
L'échec du terrorisme 216
Dilemmes et rôle de la Haute Cour de justice 220
Le refus de la stratégie de la terreur 225
"Rempart" : la bataille d'Alger" n'a pas eu lieu 227
Une "brutalisation" de Tsahal ? 232
9. Incohérences stratégiques 234
Succès tactiques et succès stratégiques 235
"Notre plus grand échec..." 241
Un contrôle laxiste sur les unités de terrain 242
Tirs de "défoulement" 246
Action et inaction de la justice 250
Conclusion
Le seul ennemi capable de défaire Tsahal 257
Une sous-évaluation des dangers du conflit asymétrique 261
La population civile : un enjeu stratégique mal perçu 262
Une sous-estimation du poids des médias et de l'opinion publique mondiale 264
Les raisons d'une obstination 266
Liban 2006, "Plomb durci" : comment l'agressé réussit le tour de force d'apparaître comme l'agresseur 269
Une armée en manque de "schizophrénie" 278
Index 281
Bibliographie 287
Remerciements 298