couverture
titre Les mots et la terre - Les intellectuels en Israël
auteur SAND Shlomo
date 2010
editeur Flammarion
pages 342
commentaires La première édition en langue française a été publiée chez Fayard en 2006.

compte-rendu
retour
version imprimable
table des matieres

Préface, par Pierre Vidal-Naquet 9
Avant-propos : d'où je parle 17
Introduction : Les clercs et l'imaginaire national 45
L'intellectuel comme acteur national, 49 - La naissance simultanée, 57 - Un imaginaire juif ou un imaginaire sioniste ? 66
1. "Peuple du Livre" et gens de Lettre 77
La naissance du sionisme, 78 - Le processus de colonisation, 87 - Dans l'opposition, 98 - L'instauration de la souveraineté, 103 - Le renouveau de la colonisation, 113 - D'une Intifada à l'autre, 124 - D'une Intifada au désengagement, 141 - "Un juif n'a-t-il pas d'yeux..:", 161
2. Les mots qui se pensent à travers les hommes 163
Les mythologies linguistiques, 167 - Ha-Galut : l'exil, 171 - Ha-Alya : la "montée", 188 - Eretz Israël : la "terre d'Israël", 193 - Praot tarpat : les "pogroms de l'an 5689", 208 - La langue : vecteur d'idéologie ?, 212
3. Les intellectuels "analogiques" et la guerre du Golfe 217
Les intellectuels et la mémoire analogique, 219 - Les universitaires et les méchants tyrans, 225 - Les écrivains et les bonnes guerres, 232 - Les artistes et certains hôtes importants, 238 - Spécificité du bourreau ou de la victime ?, 241
4. Le post sionisme : un débat historiographique ou intellectuel ? 247
Le champ institutionnel, 251 - La guerre de 1948, 261 - Face aux survivants, 266 - Le sionisme et la colonisation, 270 - Le passé juif entre histoire religieuse et construction nationale, 276 - Une trop grande proximité empêche-t-elle de voir ?, 283
Postface : Bernard Lazare, le premier sioniste français 289
Bibliographie 317
Index 331
Remerciements 339