Margalith.I: Rothschild & la colonisation juive en Pales

Recommandations, comptes rendus etc.
Répondre
SALADIN

Margalith.I: Rothschild & la colonisation juive en Pales

Message par SALADIN » jeu. sept. 24, 2009 7:38 pm

Image

extrait de la preface de Ben Gourion:
Ben gourion a écrit : le baron de Rothschild puisait à la même source d'inspiration que leurs pionniers: l'idéal historique du Peuple. Et tel est le miracle de nos jours merveilleux qu'un Juif français, roi de la finance mondiale, issu' d'un judaïsme assimilé et pour ainsi dire définitivement effacé, n'ayant souffert dans sa vie privée ni d'antisémitisme ni de discrimination raciale et qui tout au contraire avait hérité de ses aïeux une position dominante, marquante et exceptionnelle par la fortune et les honneurs, tant dans sa patrie, la France, qu'en Europe, ait été touché par la grâce de l'entreprise de rédemption de son peuple et qu'il lui ait consacré sa personne et ses biens. Il débuta modestement mais aboutit à de grandes choses. Du soutien aux rares et jeunes colonies, il en vint à en fonder de nouvelles et à acheter des terres dans toutes les régions du pays, à l'ouest et à l'est du Jourdain, suivant un plan politique, stratégique à longue portée et à une échelle nationale, sans se laisser rebuter par les difficultés ni arrêter par les obstacles. Et dès le début de son entreprise, Edmond de Rothschild en saisit parfaitement le but suprême.
Ben gourion
Bibliothèque d'Histoire Economique et Sociale Directeurs: Georges Bourgin et Ernest Labrousse
Israël Margalith

LE BARON EDMOND
DE ROTHSCHILD
ET LA COLONISATION JUIVE
EN PALESTINE
1882 -1899
Préface de DAVID BEN-GOURION President du Conseil des Ministres d'Israël

Introduction de G. BOURGIN
Directeur honoraire des Archives de France

OUVRAGE PUBLIÉ AVEC LE CONCOURS
DU CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
Librairie Marcel Rivière et Cie
31, RUE JACOB, PARIS- VIe
1957
Image
*******************************************

PREFACE(de ben gourion)

Il est difficile de découvrir dans l'histoire bimillénaire du Peuple juif de la Diaspora une figure ressemblant de près ou de loin à la figure prestigieuse du baron Edmond de Rothschild, bâtisseur de la Colonisation juive dans la Patrie renaissante.
Et quand bien même essaierions-nous d'amalgamer
et de faire la synthèse des trois grandes personnalités que furent Don Joseph Nassi, Sir Moses Montefiore et le baron Hirsch, nous n'arriverions pas encore à obtenir la personnalité pleinement agissante et profondément
géniale du « Bienfaiteur Notoire » .
Cette dernière expression par laquelle le baron de Rothschild était désigné dans le « Yichouv » et dans la littérature des « Hovevé-Sion » est en fait erronée et minimisante.
Edmond de Rothschild n'était pas un simple bienfaiteur, un philanthrope, encore qu'il ait financé de sa propre fortune la colonisation juive en Palestine plus que tout autre dans le Peuple juif ne l'a jamais fait et peut-être même davantage encore que le Peuple juif tout entier avant l'établissement de l'Etat; Eretz-Israël et colonisation juive en Palestine n' étaient pas
pour Rothschild objet de bienfaisance
.
Il ne fut certes pas le seul ni le premier à se sentir appelé à cette mission; il eut de nombreux et d'excellents prédécesseurs qui ne furent pas non plus des initiateurs; aucune primauté ne peut être invoquée pour une vision nationale qui fut toujours contemporaine de l'existence de notre peuple, tout le long de son histoire. Néaunmoins le baron Edmond de Rothschild fut le premier et le seul à accomplir une oeuvre, qui, encore que non exempte d'erreurs et d'échecs, fut grandiose, audacieuse, ininterrompue et féconde, réalisant cet idéal grâce à la puissance de ses moyens financiers, à son dévouement inlassable et sans ostentation, et sans avoir recours à la participation d'autrui.
L'idée de la Colonisation Juive en Palestine n'était point le fruit d'une initiative personnelle du baron Edmond de Rothschild," les premières colonies avaient été établies avant son entrée en lice dans l'action pales tinienne; mais le baron de Rothschild puisait à la même source d'inspiration que leurs pionniers: l'idéal historique du Peuple. Et tel est le miracle de nos jours merveilleux qu'un Juif français, roi de la finance mondiale, issu' d'un judaïsme assimilé et pour ainsi dire définitivement effacé, n'ayant souffert dans sa vie privée ni d'antisémitisme ni de discrimination raciale et qui tout au contraire avait hérité de ses aïeux une position dominante, marquante et exceptionnelle par la fortune et les honneurs, tant dans sa patrie, la France, qu'en Europe, ait été touché par la grâce de l'entreprise de rédemption de son peuple et qu'il lui ait consacré sa personne et ses biens.
Il débuta modestement mais aboutit à de grandes choses. Du soutien aux rares et jeunes colonies, il en vint à en fonder de nouvelles et à acheter des terres dans toutes les régions du pays, à l'ouest et à l'est du Jourdain, suivant un plan politique, stratégique à longue portée et à une échelle nationale, sans se laisser rebuter par les difficultés ni arrêter par les obstacles. Et dès le début de son entreprise, Edmond de Rothschild en saisit parfaitement le but suprême.

DAVID BEN GOURION
Modifié en dernier par SALADIN le jeu. sept. 24, 2009 8:03 pm, modifié 2 fois.

SALADIN

Message par SALADIN » jeu. sept. 24, 2009 7:44 pm

la déclaration de lionel walter rothschild dite déclaration de balfour 02 novembre 1917.
Lionel Walter Rothschild (deuxième baron de Rothschild), né le 8 février 1868 et mort le 27 août 1937, est un banquier et un zoologiste britannique .
Il participe activement au mouvement sioniste et est proche de Chaim Weizmann.
Balfour a écrit :« Cher Lord Rothschild(lionel walter proprio de la banque centrale de l'empire britanique) ,

J'ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l'adresse des aspirations sionistes, déclaration soumise au cabinet et approuvée par lui.

Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

Arthur James Balfour »
la lettre a été en fait rédigée en étroite concertation avec Lord Walter Rothschild, qui préside l'antenne anglaise du mouvement sioniste, promoteur de l'installation des juifs en Palestine.
La Déclaration Balfour de 1917 est une lettre ouverte adressée à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937), publiée le 2 novembre 1917 par Arthur James Balfour, le ministre britannique des Affaires Étrangères.
Walter Rothschild a la réputation d'être un excentrique, il garde ainsi des kangourous dans son jardin et son attelage est tiré par des zèbres
Image

SALADIN

Message par SALADIN » jeu. sept. 24, 2009 7:48 pm

Baron Edmond James (Avrahim Binyamin) de Rothschild (1845-1934) est appelé Avi ha-Yishuv comme on le voit sur la piece de monnaie en or en haut qui veut dire le pere de la colonisation juive.
en bas en cercle "centenaire de ses premieres activités de colonisation en eretz israel" avec la date 1982/5742 et la denomination "10 Sheqalim" 10 shekels en Hebrew.
ImageImage

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité