LUIZARD Pierre-Jean - Laïcités autoritaires en terre d'islam

Recommandations, comptes rendus etc.
Répondre
L'Autre
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 7:47 am

LUIZARD Pierre-Jean - Laïcités autoritaires en terre d'islam

Message par L'Autre » ven. févr. 05, 2010 9:58 pm

Laïcités autoritaires en terre d'islam
de Pierre-Jean Luizard

Le question de la laïcité revient de manière récurrente sur le devant de la scène médiatique. En France et ailleurs en Europe, elle est souvent agitée, à tord ou à raison, pour stigmatiser certaines manifestations de l’islam qui la menaceraient. Alors que d’autres voient en son absence dans les pays arabo-musulmans la source de tous les maux qui accablent la population. L’ouvrage de Pierre-Jean Luizard est salutaire dans le mesure où il aborde l’angle mort de toutes ces réflexions. A savoir l’histoire de certains pays musulmans où les hérauts de la modernité et des idées laïques n’étaient pas pour autant de fervents démocrates, bien au contraire. Luizard estime tout de même que la laïcité ou une certaine forme de laïcité, même non revendiquée, est un préalable à toute démocratisation.

Dans quel contexte et comment les idées liées à la modernité ont éclos dans les pays musulmans ? C’est à cette question que répond Pierre-Jean Luizard dans la première partie de l’ouvrage. La nécessité de réorganiser les forces armées, face à la menace européenne, bouleversa l’équilibre entre les forces religieuses et politiques. Pour l’Empire ottoman tout comme pour l’Iran, la modernisation était financée par l’immixtion de plus en plus forte de l’économie européenne, si bien que cela signifiait aussi une perte de souveraineté. Qui plus est, de nombreuses réformes se firent sous la pression internationale.

Mustapha Kemal, dit Atatürk et Reza Kahn en Iran ont créé une nation pratiquement ex nihilo. Tout comme pour les autres pères des nouvelles nations arabes cela s’est traduit par un culte de la personnalité qui tendait à remplir le vide d’une identité trop vite fabriquée et mal digérée. Par les mesures prises par les pouvoirs en place, c’est toute la société qui se vit imposer par la force un changement d’identité. Les laïcités kémalistes, puis baassistes, de même que les entreprises laïcisantes (iranienne, égyptienne, tunisienne, algérienne) ont toute engagé des épreuves de forces avec la société. Cela s’est traduit par une impitoyable répression. Cette dernière a malheureusement trop souvent été ignorée par les pays occidentaux.

La laïcité s’est manifestée en terres d’islam sous de nombreux traits communs : son caractère imposé par la haut, son lien étroit avec la nation et l’Etat-nation, jusqu’à faire parfois figure de religion civile (Turquie), son appartenance à des processus de modernisations autoritaires dans le cadre de régimes qui le sont tout autant, avec le règne de l’étatisme, du parti unique doublé du culte de la personnalité du dirigeant et d’un rôle prépondérant des militaires. Enfin, on constate l’absence généralisée de séparation entre religion et Etat. L’islam est demeuré la religion officielle autant dans l’Iran des Pahlavi que dans tout les pays arabes sans exception. Et même la Turquie, qui n’a plus mentionné l’islam dans ses constitutions depuis 1928, continue à considérer l’islam sunnite hanafite comme sa religion nationale. Ainsi la laïcité n’est donc pas suffisante pour engager un processus démocratique. Pire, elle peut aussi l’interdire.

Pierre-Jean Luizard constate que la processus de réislamisation dans les pays arabo-musulamns est aussi le fait des Etats, et, paradoxalement , des Etats laïques ou laïcisants. L’islam a été utilisé comme complément d’identité par ces régimes. Ceux qui sont encore en place (Turquie, Egypte, Tunisie, Algérie, Syrie) semblent désormais engagés dans une surenchère permanente avec les mouvements islamistes et les sociétés civiles qu’ils prétendent représenter.
"Étudiez comme si vous deviez vivre toujours; vivez comme si vous deviez mourir demain."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité