Israël et le Hamas sourds aux appels au cessez-le-feu

Répondre
L'Autre
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 7:47 am

Israël et le Hamas sourds aux appels au cessez-le-feu

Message par L'Autre » dim. janv. 11, 2009 3:20 pm

Reuters 11.01.09 a écrit :GAZA - Israël et le Hamas semblaient résolus dimanche à poursuivre leur affrontement, en dépit des appels de la communauté internationale à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, où le conflit est entré dans son seizième jour.
Tir de roquette depuis Gaza. Israël et le Hamas étaient résolus dimanche à poursuivre leur affrontement, en dépit des appels de la communauté internationale à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, où le conflit est entré dans son seizième jour. (Reuters/Jerry Lampen)
De violents affrontements ont opposé dans la matinée l'armée israélienne et les activistes palestiniens de l'enclave côtière.
Le chef politique en exil du Hamas, Khaled Méchaal, a déclaré que le mouvement islamiste n'envisagerait de trêve que si l'État juif mettait fin à son offensive et levait le blocus imposé au territoire depuis que le mouvement s'en est emparé, en juin 2007.
Les chars israéliens ont progressé plus profondément à l'intérieur de la bande de Gaza et les autorités ont menacé d'intensifier les frappes aériennes et les opérations au sol afin de mettre fin aux tirs de roquettes vers le sud d'Israël.
Des témoins palestiniens ont signalé de violents combats à l'est de la ville de Gaza, où des activistes du Hamas ont tiré des roquettes antichars et des obus de mortier contre les forces israéliennes, déclenchant la riposte des blindés et de l'aviation.
Dix activistes ont été tués dans des combats qui ont éclaté au sud-ouest de la ville, selon des responsables médicaux palestiniens. Trois autres, dont l'un a été identifié comme un membre du Hamas, ont trouvé la mort dans un raid aérien, dit-on de même source.
Cinq Palestiniens, dont quatre civils, ont par ailleurs été tués par des obus de chars dans le nord du territoire, toujours selon des sources médicales.
Les tanks ont également causé la mort d'une femme à Nousseirat, dans le centre du territoire, et une autre a été tuée dans le pilonnage de deux villages du sud de la bande de Gaza, qui a provoqué l'incendie d'une quinzaine d'habitations, rapportent secouristes et des témoins. Une cinquantaine de personnes souffrent de brûlures et d'intoxications au gaz, ont-il ajouté.
Le bilan depuis le début de l'offensive le 27 décembre s'élève désormais à 858 morts côté palestinien et treize, dont trois civils, côté israélien.
MUNITIONS CONTROVERSÉES
L'ONG de défense des droits de l'homme Human Rights Watch a accusé Israël d'employer des munitions au phosphore blanc qui, a-t-elle ajouté, risquent de causer de graves brûlures aux populations civiles.
Tsahal assure n'utiliser que des armes autorisées par le droit international et accuse le Hamas de se servir des civils comme de boucliers humains.
Si les tirs de roquettes artisanales en direction de l'État juif se font plus rares, deux projectiles se sont encore abattus dimanche à Beersheba, à 42 km de la frontière avec la bande de Gaza, a fait savoir l'état-major israélien, qui ne signale aucune victime.
Les responsables militaires israéliens affirment que des bataillons entiers de combattants du Hamas ont été anéantis. Khaled Méchaal a cependant affirmé que les attaques de Tsahal n'avaient abouti à rien et fait remarquer que les tirs de roquettes se poursuivaient.
Les actions d'Israël ont suscité les critiques de la Croix-Rouge, des agences de l'Onu et des gouvernements de nombreux pays arabes et européens.
Résolu à mettre fin aux tirs de roquettes du Hamas, Israël a poursuivi son offensive malgré une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu appelant à la fin des hostilités.
Le mouvement islamiste a tiré samedi une douzaine de roquettes en direction d'Israël, alors qu'une colonne de blindés israéliens venus du nord du territoire faisait route en direction de la ville de Gaza.
Israël demande l'arrêt complet des tirs du Hamas ainsi qu'un système de contrôle régional et international afin de s'assurer que le groupe ne se réarme pas via les tunnels creusés entre Gaza et l'Égypte.
Le Hamas exige quant à lui la levée du blocus israélien et le retrait de Tsahal du territoire côtier.
Avec Adam Entous, Ari Rabinovitch et Allyn Fisher-Ilan à Jérusalem, version française Gregory Schwartz et Jean-Philippe Lefief
"Étudiez comme si vous deviez vivre toujours; vivez comme si vous deviez mourir demain."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité