Le Hamas et Israël annoncent une trêve à Gaza

Répondre
L'Autre
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 7:47 am

Le Hamas et Israël annoncent une trêve à Gaza

Message par L'Autre » mar. janv. 20, 2009 9:31 pm

AFP 18.01.09 a écrit :Le Hamas et Israël annoncent une trêve à Gaza

Le Hamas a annoncé dimanche un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza, donnant une semaine à Israël pour se retirer de l'enclave quelques heures après la mise en place d'une trêve unilatérale par l'Etat juif.
Israël évaluera la situation "au jour le jour", a répondu un porte-parole du Premier ministre Ehud Olmert. "Nous voulons quitter Gaza. Nous le ferons dès que possible", a-t-il dit.
Ayman Taha, responsable du Hamas au Caire, a précisé que le cessez-le-feu serait observé par tous les groupes palestiniens du territoire mais des doutes naissent déjà sur la capacité du mouvement à le faire respecter.
Trois roquettes au moins on été tirées depuis l'annonce du Hamas selon la police israélienne.
Le groupe islamiste palestinien avait dit plus tôt qu'il n'arrêterait pas sa "résistance" tant qu'Israël ne se retirerait pas de Gaza.
Tsahal a répliqué dimanche matin aux 17 tirs de roquettes avec deux attaques aériennes et tué un civil palestinien près de Khan Younès.
UN SOMMET SANS LE HAMAS NI ISRAËL
Le mouvement islamiste palestinien s'est dit prêt dans un communiqué à "coopérer à tous les efforts, particulièrement ceux de l'Egypte, pour parvenir à un accord définitif qui satisferait nos revendications consistant en une levée permanente du blocus et l'ouverture de tous les points de passage".
Mais le Hamas n'a pas été invité au sommet réuni dimanche par l'Egypte à Charm el Cheikh et rassemblant une demi-douzaine de dirigeants européens, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, un représentant de la Ligue arabe et le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon.
Le Premier ministre turc Tayyip Erdogan a critiqué les dirigeants mondiaux pour avoir exclu le Hamas du processus de paix et dit que l'Ouest était "responsable de cette situation".
Estimant qu'il fallait "consolider ce cessez-le-feu", Nicolas Sarkozy a déclaré à Charm el Cheikh qu'un "sommet à vocation humanitaire" serait organisé par l'Egypte dans les prochains jours afin de permettre l'acheminement de l'aide aux victimes du conflit.
Les chefs d'Etat présents au sommet devaient rencontrer Olmert dimanche soir à Jérusalem.
Les Etats-Unis par la voix de leur secrétaire d'Etat Condoleezza Rice se sont réjouis de la trêve unilatérale d'Israël sans réclamer explicitement la fin du blocus, à l'inverse du Premier ministre britannique Gordon Brown, ni le retrait des troupes, contrairement à Ban ou Sarkozy.
"L'objectif reste un cessez-le-feu durable et intégralement respecté qui mènera à une stabilisation et une normalisation à Gaza", a dit Rice.
Le président élu Barack Obama a promis d'accompagner Palestiniens et Israéliens sur le chemin de la paix et dit qu'il s'exprimerait davantage après sa prestation de serment qui aura lieu mardi.
Le pape Benoît XVI, dans sa déclaration la plus ferme jusqu'ici sur la situation, a condamné la violence qui a tué "des centaines (...) de victimes innocentes".
"Si le cessez-le-feu tient, et j'espère qu'il tiendra, vous verrez les points de passage s'ouvrir et laisser passer une énorme aide humanitaire", a dit le porte-parole d'Olmert, Mark Regev, à la chaîne de télévision britannique Sky News.
Mais le blocus ne cessera pas selon lui tant que le soldat israélien Gilad Shalit, enlevé lors d'un raid transfrontalier en 2006, ne sera pas libéré par ses ravisseurs palestiniens.
ACCALMIE À GAZA
Les Gazaouis ont retrouvé leurs rues en ruines et parfois des morts après 22 jours passés terrés dans des abris de fortune.
Au moins 1.300 Palestiniens, dont une majorité de civils, ont été tués depuis le début de l'offensive israélienne, selon les médecins gazaouis. Dix soldats et trois civils israéliens ont péri durant la même période.
Dans la ville de Beit Lahiya, les ambulances palestiniennes ont ramassé dans la matinée une centaine de cadavres, la plupart étant des activistes. Les policiers du Hamas étaient répartis très prudemment dans cette région où les combats continuaient de façon sporadique.
Olmert a affirmé samedi soir, après le vote du cabinet de sécurité en faveur d'un cessez-le-feu unilatérail, que le Hamas serait "à nouveau surpris" s'il se lançait dans une offensive.
Selon lui, le mouvement islamiste a été "sévèrement battu" et sa capacité à tirer des roquettes sur Israël est désormais sérieusement limitée.
Il a également mentionné des accords avec l'Egypte soutenus par la communauté internationale pour empêcher le Hamas de se réarmer.
Sarkozy a affirmé que les pays européens étaient prêts à aider en cela Israël et l'Egypte pour "recréer de la confiance" en mettant à leur disposition "tous les moyens techniques, diplomatiques et militaires, notamment navals".
Avec Adam Entous et Ori Lewis à Jérusalem, et Alaa Chahine au Caire, version française Jean-Stéphane Brosse, Guy Kérivel et Clément Guillou
"Étudiez comme si vous deviez vivre toujours; vivez comme si vous deviez mourir demain."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité