Conditions palestiniennes pour pourparlers avec Nétanyahou

Répondre
L'Autre
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 7:47 am

Conditions palestiniennes pour pourparlers avec Nétanyahou

Message par L'Autre » dim. avr. 12, 2009 10:40 pm

AP 11.04.09 a écrit :Les Palestiniens posent leurs conditions à des pourparlers avec le gouvernement Nétanyahou

Les pourparlers de paix ne pourront reprendre qu'à certaines conditions, et notamment que si le nouveau gouvernement israélien se prononce en faveur de l'établissement d'un Etat palestinien, a déclaré samedi le principal négociateur palestinien Saëb Erekat.

Le nouveau Premier ministre Benjamin Nétanyahou s'est contenté d'offrir aux Palestiniens une "paix économique". Il n'a jamais apporté son soutien à une solution basée sur la coexistence de deux Etats, un israélien et un palestinien.

Son chef de la diplomatie, le dirigeant d'extrême droite Avigdor Lieberman, a quant à lui balayé les efforts de paix de la précédente administration américaine lors de la conférence d'Annapolis en 2007, leur niant toute légitimité. Il a déclaré qu'accepter des concessions dans le cadre du processus de paix avec les Palestiniens mènerait l'Etat hébreu à la guerre.

"Si Israël veut s'engager dans des négociations politiques, il doit accepter la solution à deux Etats et les accords signés et arrêter les activités de colonisation", a déclaré Erekat.

Saëb Erekat a estimé que tout comme la communauté internationale boycotte le Hamas à cause de son refus de reconnaître Israël, la pression doit être mise sur l'Etat hébreu pour qu'il reconnaisse l'idée d'un Etat palestinien.

"L'échec à appliquer les mêmes exigences repousserait cette région dans les mains des extrémistes", a-t-il estimé.

Tard samedi soir, le chef de la diplomatie palestinienne Riad Malki a par ailleurs annoncé que le président Mahmoud Abbas devrait se rendre à Washington pour discuter du blocage du processus de paix avec Barack Obama d'ici la fin du mois. Il s'agira de la première rencontre entre les deux hommes depuis l'entrée en fonctions du président américain.

Auparavant, l'émissaire spécial américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, est attendu dans la région à partir de lundi: il se rendra en Israël, dans les Territoires palestiniens, en Egypte et dans d'autres pays de la région. AP
"Étudiez comme si vous deviez vivre toujours; vivez comme si vous deviez mourir demain."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité