Le gouvernement Netanyahu obtient l'investiture du Parlement

Répondre
L'Autre
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 7:47 am

Le gouvernement Netanyahu obtient l'investiture du Parlement

Message par L'Autre » mer. avr. 01, 2009 4:37 pm

AFP 31.03.09 a écrit :Le gouvernement Netanyahu obtient l'investiture du Parlement

Le gouvernement israélien dirigé par le chef de la droite Benjamin Netanyahu a obtenu mardi l'investiture du Parlement à une large majorité des voix.

Soixante-neuf députés de la Knesset sur 120 ont voté pour ce cabinet issu des législatives du 10 février et 45 ont voté contre, le reste ne participant pas au vote.

Après le vote, les ministres, M. Netanyahu en premier, ont procédé à la prestation de serment.

Ce gouvernement de coalition, qui compte trente ministres dont M. Netanyahu, le chef du parti Likoud, est le plus pléthorique dans l'histoire d'Israël. Il s'appuie sur une assise parlementaire d'au moins 69 députés.

Fortement dominé par les partis de droite et l'extrême droite, ce cabinet suscite l'inquiétude pour la poursuite du processus de paix avec les Palestiniens, M. Netanyahu étant opposé à un Etat palestinien indépendant en Cisjordanie et à Gaza, dont la création est soutenue par les Etats-Unis et l'Europe.

Le cabinet comprend notamment, au poste clé des Affaires étrangères, l'utlranationaliste Avigdor Lieberman, chef du parti Israël Beiteinou, qui s'est illustré par des déclarations anti-arabes et des critiques acerbes contre le président égyptien Hosni Moubarak.

Dans son discours d'investiture, M. Netanyahu, qui fut déjà Premier ministre entre 1996 et 1999, s'est dit prêt à négocier la paix avec les Palestiniens, mais s'est abstenu de toute référence à un Etat palestinien indépendant qui ne figure pas dans le programme de son cabinet.

"Je le dis aux dirigeants de l'Autorité palestinienne: si vous voulez vraiment la paix, il est possible d'arriver à la paix. Le gouvernement sous ma direction agira pour arriver à la paix sur trois volets: économique, sécuritaire et politique", a dit M. Netanyahu.

Dans le cadre d'un "accord définitif", a-t-il poursuivi, les Palestiniens "disposeront de tous les droits pour se gouverner eux-mêmes, sauf ceux susceptibles de constituer un danger pour la sécurité et l'existence de l'Etat d'Israël".

"Ces déclarations constituent un début qui n'est pas encourageant de la part de ce gouvernement", a déclaré à l'AFP Nabil Abou Roudeina, porte-parole du président palestinien Mahmoud Abbas.

"L'administration américaine doit faire pression sur le gouvernement de Netanyahu pour qu'il s'en tienne aux fondements du processus de paix, à savoir la paix contre la terre. Cela signifie la restitution de tous les territoires palestiniens occupés en 1967 y compris Jérusalem-est", a-t-il ajouté.

M. Netanyahu s'en est aussi pris avec véhémence à l'Iran, mettant en garde contre la possibilité pour ce "régime radical" de se doter de l'arme atomique.

"Le peuple juif a tiré les leçons (de la Shoah), il ne peut pas baisser la tête devant des dictateurs qui menacent de le détruire. Contrairement à ce qui s'est passé au siècle dernier, nous avons aujourd'hui les moyens de nous défendre. Nous savons comment nous défendre", a-t-il ajouté.

La chef du parti Kadima (centre-droit), devenue la dirigeante de l'opposition, Tzipi Livni, a dénoncé dans son allocution à la Knesset ce "gouvernement de baudruches avec des ministres et des vice-ministres chargés de rien du tout, mais qui se sont vu octroyer des titres ridicules".
"Étudiez comme si vous deviez vivre toujours; vivez comme si vous deviez mourir demain."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité