BARGHOUTI Omar - Boycott-Désinvestissement-Sanctions

Recommandations, comptes rendus etc.
Répondre
L'Autre
Administrateur
Messages : 247
Enregistré le : sam. avr. 21, 2007 7:47 am

BARGHOUTI Omar - Boycott-Désinvestissement-Sanctions

Message par L'Autre » jeu. mai 13, 2010 11:03 pm

Boycott - Désinvestissement - Sanctions - BDS contre l'apartheid et l'occupation de la Palestine
de Omar Barghouti


Chacun des protagonistes du conflit israéo-palestinien porte en partie la responsabilité du non-avènement de la paix, ou plus prosaïquement d’une solution qui emporte l’adhésion du plus grand nombre. Malgré cela, il est hypocrite, voir malhonnête, de renvoyer dos à dos Israéliens et Palestiniens. Il est indéniable que seul Israël à les cartes en mains pour débloquer la situation. Devant l’urgence, une urgence qui dure depuis plus de 60 ans, différents représentants de la société civile palestinienne ont initié en 2005 la campagne BDS, pour « Boycott », « Désinvestissement » et « Sanctions ». Depuis, différentes associations ont servi de caisse de résonance, que cela soit en Europe ou aux Etats-Unis. D’autres, y compris parmi les cercles pro-palestiniens, ont été rebuté par le caractère total du boycott.

L’argument phare des partisans « BDS » est le précédent Sud-Africain. Le boycott économique et culturel de l’Afrique du Sud, du temps de l’apartheid, a eu un impact considérable et a grandement concouru à la chute du régime de Prétoria. A contrario de celui prôné contre Israël, le boycott de l’Afrique du Sud jouissait d’un large consensus. Il semble très improbable que, dans le contexte actuel, la campagne BDS puisse initier une telle dynamique. Surtout qu’il réside une forte ambigüité quant à la finalité de l’action. C’est bien là que se situe le principal problème.

Omar Barghouti affirme hypocritement que le mouvement BDS ne prend pas position sur la question de la solution politique et se tient à l’écart du débat « un Etat-deux Etats ». Il affirme pourtant que le modèle des deux Etats est fondamentalement inapplicable, même qu’il s’agit là d’une solution immorale. Barghouti est tout autant opposé à un Etat binational. Un Etat laïc, démocratique, oui, mais pas binational. Les Palestiniens auraient des droits en tant qu’indigènes alors que les Juifs israéliens auraient des droits en tant que colons. A vouloir réduire le conflit israélien à une simple question coloniale, l’auteur occulte ce qui légitimise l’Etat d’Israël.

On ne sait pas si c’est pour faire bonne figure, mais l’auteur concède du bout des lèvres qu’Israël n’est certes pas le pire délinquant du monde. L’encre n’a pas eu le temps de sécher que cette considération s’est déjà évaporée... Barghouti met en garde ceux qui considèrent Israël comme un Etat normal et respectueux du droit et des libertés civiques avant 1967. Il semble qu’il entretient une confusion entre idéal et norme. C’est bel est bien un Etat qui serait né avec l’assentiment de tous, sans effusion de sang, et qui pourrait se prévaloir d’une conduite exemplaire en tous temps et tous lieux qui serait hors-norme. Il ne s’agit pas d’exonérer Israël de ses crimes, mais d’utiliser le même étalon pour juger tous les Etats. Quand on ajoute à cela tous les superlatifs qu’emploie Barghouti pour criminaliser Israël, c’est à se demander si l’auteur ne se saborde pas tout seul. Il prétend pourtant agir avec une rigueur morale constante et incontestable…

On peut faire la même remarque sur l’emploi à répétition du terme « génocide ». On notera qu’en ouverture de l’ouvrage Barghouti prône le boycott comme une nécessité politique urgente pour empêcher, entre autre, le génocide des Palestiniens. Alors que dans la conclusion de l’ouvrage, il indique que le génocide serait déjà en cours, un « génocide à bas bruit contre le peuple indigène de Palestine »… Est-ce si difficile à comprendre que ce genre de propos est, du moins pour beaucoup, inaudible ?
"Étudiez comme si vous deviez vivre toujours; vivez comme si vous deviez mourir demain."

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité